5594636637.8dd5717.718a7d5c0b534ba18496c5e0daead375

L’ABC de la rentrée en pleine santé !

Cet été, vous avez peut-être eu le bonheur de vous ressourcer pleinement. A présent, avec la rentrée et son lot d’obligations qui s’annoncent, vous aimeriez bien préserver les bienfaits de la période estivale.

Je vous propose de voir comment la naturopathie peut vous y aider, quels gestes et habitudes adopter pour bien vivre chaque saison et… transition. Voyons ensemble l’ABC de la rentrée en pleine santé 😉 !

Force, résilience et pensée positive

C’est comme un changement de musique 🎶 dans l’air : l’été cède délicatement la place à l’automne… et cette nouvelle symphonie en inquiète plus d’un ! Pourquoi ? Parce que les bouleversements, changements et transitions en tout genre sonnent comme une cacophonie 😣 incertaine à négocier. Or, l’homme redoute l’incertitude.

Pour mieux la vaincre, nous pouvons choisir notre état d’esprit, en commençant par compter sur notre force intérieure. Je vous en parlais sur Instagram il y a peu. Elle est en chacun de nous. Avec un peu de chance, elle est même bien requinquée 👊🏻 après la saison estivale. Cette force vitale nous donne la motivation pour avancer et, surtout, avoir confiance en nous.

Flanquée de la résilience, elle nous donne la flexibilité nécessaire pour constater le renouveau (c’est la rentrée !), sans plonger dans les doutes et la peur (il s’agit d’un cycle naturel que nous avons déjà vécu et surmonté). Bien au contraire, elle nous propulse ☄️ vers le devenir. Franklin D. Roosevelt le résume à merveille : « La seule limite à nos réalisations de demain sont nos doutes d’aujourd’hui ».

Ce qui m’amène à vous parler de la pensée positive et de ses implications. Elle consiste à changer de posture par rapport aux événements de notre vie, rentrée incluse. Elle nous invite à croire en nous, en nos capacités, en notre expérience et nos apprentissages passés. Autant d’armes 🛡qui nous permettent de mieux appréhender le changement. Ce dernier devient en effet une occasion de s’exprimer, de se projeter et se construire.

Avouez que ce serait dommage de passer à côté d’une telle chance, non ?

Savoir dire « non »

Autre astuce simple et efficace pour faire face aux diktats de la rentrée : délimiter notre espace. Il y a des chances que nous ayons réussi à le préserver cet été, mettant autant que possible de côté ces instruments intrusifs que sont les téléphones et ordinateurs portables.

Continuons sur cette lancée ! Certes, la rentrée n’est pas forcément propice à une détox numérique (et psychologique)… Mais nous pouvons continuer à dire « non » 🙅🏻‍♀️ afin de préserver notre sphère d’existence. Non aux emails à 3 heures du matin. Non aux coups de fil et réunions après 19 heures.

Pourquoi est-ce si important ? Parce que si d’emblée nous empiétons sur notre espace vital, nous le donnons en pâture aux autres – n’ayons pas peur des mots. En agissant ainsi, comment pouvons-nous espérer préserver le capital santé physique et psychique que nous avons si durement acquis ?

Délimiter notre sphère, c’est nous garantir l’espace de respiration nécessaire à notre être tout entier. C’est aussi nous respecter et, par là même, inviter les autres à en faire autant 🙏🏻.

Appel à la…sieste générale !

Le sommeil, c’est sacré. En effet, il est le premier garant de notre récupération tant physique que psychique. Si pendant la saison estivale vous avez pu vous adonner à la douce habitude de la sieste 😴, vous avez certainement remarqué qu’elle est on ne peut plus bénéfique.

Outre le fait qu’elle assure une parenthèse de repos en mode express (5 minutes suffisent), elle nous aide à mieux nous concentrer, à y voir plus clair et être plus productifs pour attaquer la suite. Et elle nous enseigne à écouter notre corps et ses besoins. Il existe même des applications à présent nous rappelant de faire une pause et nous permettant de tracker la durée de la sieste idéale.

C’est pour toutes ces raisons que certains, à l’image de la journaliste Charlotte Recoq, appellent à la sieste même au bureau et toute l’année ! L’idée semble anodine, pourtant elle revêt même un caractère politique certain à en croire la journaliste qui parle d’un « acte subversif » de « résistance au capitalisme ».

Prenons notre courage, et notre santé, à deux mains 🤲🏻 : faisons donc une sieste ! Le monde pourra bien nous attendre…

Assiette de saison

Continuons sur notre lancée estivale en faisant place aux fruits et légumes de saison. Frais, bio et locaux, cueillis et consommés au bon moment, ils nous apportent les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme.

Pour vous mettre l’eau à la bouche 😋, et vous prouver que la rentrée sait être alléchante, voici quelques-unes des vedettes du moment :

Aubergines,

Brocolis,

Carottes,

Courgettes,

Poireaux,

Poivrons,

Epinards…

Coings,

Figues,

Mirabelles,

Prunes,

Raisins…

Et parce qu’il y n’y a pas que les fruits et légumes de saison, voici quelques produits de la mer 🌊 intéressants :

Anguilles,

Dorades,

Perches,

Sardines,

Soles,

Huïtres,

Moules…

Par ailleurs, je vous encourage à consommer des sucres à indice glycémique bas : riz complet ou semi-complet, légumineuses (pois cassés, pois chiches, lentilles…). Cette approche permet de préserver notre vitalité, de ménager le taux de sucre dans le sang (glycémie) et de contrer l’acidification de notre organisme.

En naturopathie, on prête également attention à la digestion. Afin d’éviter de la surcharger 🥵, mieux vaut éviter les grignotages à longueur de journée et veiller à ne pas commettre des erreurs d’association. Par exemple, il est déconseillé de consommer un fruit cru à la fin d’un repas, ou d’associer le miel avec du pain… Ces précautions préservent notre vitalité et la santé de notre muqueuse intestinale.

Cette dernière est sujette aux attaques d’aliments inflammatoires qu’il vaut mieux jeter aux oubliettes : les produits au lait de vache, les produits transformés, les plats cuisinés, les conserves, les produits raffinés, les sucres blancs (riz, pâtes, pain, sucre…), les toxines présentes dans les plats industriels (exhausteurs de goût, colorants, conservateurs, émulsifiants…). Mieux vaut les mettre au placard…une fois pour toutes !

Système immunitaire : comment le soutenir

Pour bien affronter les changements de rythme et de saison, notre système immunitaire est un allié précieux. Il nous aide à faire front aux bouleversements sans vaciller, nous permettant ainsi de vivre sereinement 😌 chaque étape du calendrier.

Il se trouve justement que 95% de nos cellules immunitaires se situent dans notre microbiote intestinal ! Lorsque celui-ci est malmené, il laisse passer virus, bactéries, germes et champignons. Sollicité à répétition, notre système immunitaire risque de s’épuiser. Il ne pourra plus alors combattre ces éléments pathogènes.

Au-delà des quelques conseils alimentaires partagés plus haut, la prise de compléments peut être une solution intéressante. Minéraux et oligo-éléments sont indiqués car ils participent au bon fonctionnement de nos cellules et de notre système immunitaire. La vitamine D ainsi que l’échinacéa sont des apports utiles à l’activation des globules blancs et la fabrication d’anticorps.

Pour plus de détails concernant le fonctionnement et les forces de notre système immunitaire, je vous invite à vous (re)plonger dans cet article du blog.

L’air du temps

L’année qui vient de s’écouler, nous a privés du grand air à cause de la crise sanitaire et ses restrictions. Il est souhaitable de prolonger les bonnes habitudes qui ont pu s’installer cet été. Pour cela, continuons à faire du sport, préférablement, météo permettant, en extérieur. L’activité physique participe à l’oxygénation 💨 des cellules. Celles-ci sont ainsi plus à même de nous défendre des agents pathogènes.

Pour ceux qui ont la chance de vivre près de la nature, un bain de mer, de rivière ou dans un lac est un excellent moyen d’être au contact d’ions négatifs précieux pour notre santé. Les bains de forêts 🌳 (shinrin yoku) issus de la tradition japonaise nous mettent en contact direct avec des particules volatiles particulièrement bienfaisantes pour notre organisme : les phytoncides, dont je vous parle ici. Sans oublier une activité aussi simple que le earthing (earth = terre en anglais). Elle consiste à marcher pieds nus dans la nature. A nous reconnecter au sol, à son énergie : nous absorbons en effet les ondes électriques et les ions négatifs qui contribuent à notre équilibre psychique.

A l’inverse…

En ce moment, en consultation, je rencontre de nombreuses personnes qui me parlent des excès de cet été – cela est complètement normal. Les écarts font aussi partie du cycle ! Ces excès se traduisent souvent par un transit intestinal perturbé, moins de vitalité, un sommeil difficile et la réapparition de différents troubles. Ce qu’elles constatent, c’est donc l’impact des changements d’habitudes sur leur organisme. La rentrée est pour elle l’occasion toute trouvée de renouer avec l’équilibre. La consultation naturopathique représente un moyen de reprendre en main leur santé, d’instaurer de nouveau leurs rituels avec joie et sérénité.

Météo du ciel, météo du corps

Enfin, il est indéniable que nous soyons tous soumis aux changements climatiques qui vont de pair avec les saisons. Afin de préserver notre capital vitalité ⚡️, il existe quelques approches pratiques qui peuvent apporter de nombreux bienfaits.

C’est le cas de la luminothérapie 🌞. Cette approche consiste à s’exposer aux rayons lumineux émis par un appareil spécifique afin de nous procurer la lumière nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme. Elle est particulièrement indiquée en cas d’hyper-sensibilité aux phénomènes météorologiques (météo-sensibles), notamment la diminution de la luminosité pendant les mois d’hiver. Si à ses débuts la luminothérapie était accessible uniquement en centre de soins, elle s’est largement démocratisée. Les appareils sont disponibles à la vente et peuvent trouver une place de choix chez nous.

Autre conseil utile : évitons de surchauffer nos habitations. Outre le gaspillage énergétique que cela entraîne, ce n’est pas sain ! Mieux vaut baisser 🌡 le chauffage et adapter sa tenue en cas de frilosité. Pensons également à aérer régulièrement nos lieux de vie afin de nous oxygéner, encore et toujours.

Le moment présent

Les quelques approches décrites ici contribuent à mieux nous faire passer le cap de la rentrée et, plus généralement, les changements 🔄 de saison. A terme, l’effet recherché est celui de l’ancrage dans le présent – et la nature. Pouvoir en épouser les cycles sans les subir est un atout de taille. La naturopathie, par son approche holistique et naturelle, est là pour vous y aider !

Sonia

Photos : Element5 Digital, Dagmara Dombrovska, Jacob Townsend, Jon Tyson, Nina Luong, Disiana Caballero, Tommaso Cantelli, Sylvie Mazerolle, Logan Weaver, Wim van t Einde, Yaron Richman, Sebastian Unrau via Unsplash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.