5594636637.8dd5717.718a7d5c0b534ba18496c5e0daead375
bysohealthy-naturopathie-corps-energetiques

Au cœur des corps énergétiques

C’est indéniable : nous vivons dans un monde matériel et matérialiste. Cela dit, et en partie sous l’impulsion des limites de celui-ci, les mentalités bougent. De plus en plus de personnes ne se contentent plus de cette construction matérielle. Elles cherchent à aller au-delà et plonger au cœur des dynamiques qui nous animent, nous et notre environnement.

La découverte et l’étude des corps énergétiques bénéficie de cette mise en lumière. Mais, de quoi s’agit-il exactement ? Quel lien unit les corps énergétiques à notre corps physique ? Avec quels impacts ? Quelle est la portée de cette nouvelle quête ?

Partons ensemble à la découverte de ce qui se cache au cœur de tout être énergétique.

Qu’est-ce que les corps énergétiques ?

Nous sommes tous conscients de façon innée de l’existence de notre corps physique ou organique. Cette enveloppe charnelle et l’ensemble de ses organes, dans le sens large du terme, constituent le corps physique.

Celui-ci, comme pour tout être vivant, est un centre énergétique. En tant que tel, il est composé de particules d’énergie 💫en mouvement constant. Cela implique que notre immobilité…n’est pas telle !

Les fonctions comme la reproduction ou l’alimentation (consommation) en font un centre énergétique de survie.

Nous allons voir ci-après qu’il existe d’autres centres énergétiques – un point les relie cependant : chacun d’entre eux a sa propre fréquence. D’ailleurs, c’est grâce à elle qu’il transporte 🔀des informations.

C’est autour du corps organique que viennent se greffer les autres corps énergétiques. Ils ont la particularité de relever de la réalité invisible de l’être humain.

Les autres corps énergétiques, également appelés subtils, sont au nombre de 4 – même si ce nombre peut varier selon les approches :

Le corps éthérique

Entre la matière et l’énergie pure, ce corps joue le rôle d’intermédiaire entre le corps organique et les autres corps. Les informations destinées à atteindre les niveaux supérieurs passent nécessairement par le corps éthérique… et inversement.

Son maillage énergétique est une matrice chargée de véhiculer des informations essentielles, par exemple, au développement foetal, à la reproduction ou à la réparation des tissus endommagés. La matrice éthérique est à l’origine même de l’organisation génétique des cellules .

Et c’est parce qu’il se charge de ces fonctions essentielles qu’il est aussi appelé corps vital.

Le corps astral

Plus subtil que le corps organique, il englobe l’imagination, les émotions 😃et les désirs. Il communique avec le corps physique et lui transmets ces données. Corps puissant, c’est également à travers lui que les humains rêvent, ont des visions ou peuvent vivre des expériences extra-corporelles. Pratiques chamaniques, méditation et rêves lucides sont autant d’approches qui permettent d’en acquérir la conscience.

Le corps mental

Animé par nos pensées, idées 💡et croyances (conscientes ou inconscientes), il se subdivise en deux catégories :

-Le bas mental : cerveau gauche, siège de la raison et de la logique

-Le haut mental : cerveau droit, siège de l’intuition, de l’imagination, de la créativité, des ressentis

Il est intéressant de noter que le corps mental peut être fortement influencé par nos émotions. Cela se traduit par une capacité de jugement ou de raisonnement amoindrie, par une difficulté à trouver des solutions, à prendre du recul ou à relativiser.

Le corps spirituel

Au-delà de notre conscience terrestre réside le corps spirituel qui se compose lui aussi de deux entités :

-Le causal : super-mémoire qui enregistre notre vécu présent et passé (vies antérieures, par exemple…)

-L’atmique : niveau de conscience de sagesse très élevé

Ce corps spirituel, bien qu’étant un tout inné, nous est plus ou moins accessible en fonction de notre ouverture à la spiritualité. Il ne nécessite pas d’être nourri. En effet, la prise de conscience de son être nous encourage en revanche à nous tourner vers lui et à l’explorer, en commençant par entrer en contact avec lui.

Une question d’aura

Par ailleurs, il existe un point commun à tous ces corps : leur aura. Cette véritable émanation énergétique est inversement proportionnelle à la taille du corps qui la diffuse :

  • Corps éthérique : faible aura déterminée par l’état de santé et de vitalité du corps organique
  • Astral : aura moyenne et variable en fonction de nos émotions et désirs
  • Mental : forte aura
  • Spirituel : aura illimitée. Plus cette aura est forte, plus l’individu est protégé par les agressions et intrusions extérieures.

Participer à la construction universelle

Nous l’avons énoncé plus haut, chacun de ces corps est énergie. Cette dernière se manifeste par des vibrations ♒︎  porteuses d’informations. Elles nous sont adressées en premier lieu, mais elles se déploient aussi tout autour de nous !

En d’autres termes, et comme suggéré dans ce post sur le magnétisme, nous faisons partie d’un ensemble et nous baignons constamment dans les énergies des uns et des autres. Les vibrations produites génèrent à leur tour des réactions qui façonnent tout notre environnement, à commencer par les êtres 👥 qui nous entourent.

C’est dire l’importance de l’apport de chacun à la construction universelle ! D’où la nécessité de prendre conscience des liens 🔗qui existent entre tous ces corps, entre nous et notre entourage…

Autant de liens qui font écho à l’importance des approches holistiques en termes de bien-être et santé. Autant de liens qui montrent à quel point il est essentiel d’accéder à la conscience de nos énergies et à celle des énergies auxquelles nous nous exposons.

Notre taux vibratoire

Les vibrations émises par chacun de nous définissent notre taux ou niveau vibratoire. Ce dernier est plus ou moins élevé en fonction de la vitesse vibratoire.

Plus le mouvement des particules énergétiques est rapide, plus notre taux vibratoire est élevé. Plus le mouvement est lent, plus notre taux vibratoire est bas.

Où se situe le taux vibratoire optimal ?

Cela dépend de chacun, mais une chose est sûre : comme pour les fonctions du corps à la recherche d’un équilibre ⚖️ constant (homéostasie), les vibrations s’harmonisent lorsqu’elles atteignent un certain équilibre.

Qui plus est, nous avons tous vécu en direct l’expression même de notre taux vibratoire. Par exemple, lorsque nous nous trouvons dans un lieu où nous nous sentons mal à l’aise, en décalage : cet espace ne nous fait pas vibrer, tout simplement. Et cela peut aussi s’appliquer aux personnes que nous rencontrons.

Il est intéressant de noter ici que notre taux vibratoire a fait l’objet de nombreuses études et travaux. Grâce à des appareils tels que magnétomètre Squid (Superconducting QUantum Interference Device), nos champs biomagnétiques ont ainsi pu être détectés. Plus précisément, ce dispositif permet de mesurer les variations d’un champ magnétique aussi faible que celui généré par notre corps.

Energies photogéniques et physique quantique

Les photographies 📷réalisées en 1939 par le russe Semyon Kirlian – photos Kirlian – ont quant à elles ouvert la voie à la découverte et à l’objectivation de la présence d’une enveloppe “invisible” qui entoure notre corps physique. Ce progrès permet d’imprimer sur du papier photo l’émission énergétique de tout être vivant, son aura.

Il s’agit donc d’un instantané unique qui reflète l’état énergétique du sujet et qui, par extension, nous livre des informations sur son état de santé physico-énergétique.

L’avancée est de taille ! Elle met en lumière d’éventuels déséquilibres énergétiques… avant leur incarnation dans le corps organique. Autrement dit, il s’agit là d’un véritable instrument d’étude d’un état à un instant T, de comparaison (avant ou après une séance de soins, par exemple) et surtout de prévention.

Autre étude complémentaire intéressante, celle menée en Corée qui a permis de photographier l’énergie circulant à l’intérieur du corps cette fois. Cet instantané a révélé les quelque 300 points de pression reconnus depuis des millénaires par la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Ce sont ces points que l’on stimule lors des séances d’acupuncture ou de luxopuncture, par exemple. Ensemble, ils forment un réseau complexe nommé JingLuo et emprunté par l’énergie, le Qi.

Quant à la physique quantique, apparue au XXe siècle, elle s’appuie sur le principe énergétique et le quanta de Planck. Ce dernier permet d’exprimer toute manifestation énergétique en lui attribuant une valeur, le « quantum » ou unité indivisible. Selon cette approche, les états des atomes sont associés à un niveau énergétique distinct. Deepak Chopra et Joe Dispenza sont de véritables porte-paroles dans ce domaine. Le docteur Dispenza, par exemple, exerce dans le domaine des neurosciences, de la physique quantique, de l’évolution en électroencéphalographie quantitative, de la médecine corps/esprit et de la cohérence cerveau/cœur. A travers elles, il aborde notamment la reprogrammation et la plasticité cérébrale, ainsi que la guérison du corps et de l’esprit.

Santé et corps énergétiques : quelles interactions ?

Les différents corps énergétiques sont indissociables. A l’image des dynamiques de la nature tout entière et dans toutes ses manifestations, ils sont reliés et influent les uns sur les autres.

Ces correspondances entre eux ne manquent pas d’avoir des effets sur notre vitalité 🌟, notre bien-être et santé.

Et c’est là tout l’intérêt de l’étude des corps énergétiques, car cela implique que si nous prêtons attention à l’un, nous avons la possibilité d’agir également sur les autres. Autrement dit, le message envoyé en amont par l’un de nos corps, est un signe annonciateur qui peut nous mettre sur la voie de déséquilibres, perturbations et souffrances.

Ce qui est intéressant, c’est que le lien entre maladie et corps énergétiques est à présent connu. Les pathologies, à travers nos corps énergétiques en berne, trouvent la faille et accèdent à notre corps organique. Ce sont les organes mêmes qui sont atteints.

En effet, lorsque nous subissons un traumatisme, un choc, une violence, un épuisement, une charge mentale excessive…eh bien c’est notre énergie qui pâtit en premier lieu. Le taux vibratoire diminue jusqu’à faiblir. Nous nous en trouvons fragilisés 😰 et vulnérables.

C’est ainsi que les agents pathogènes nous atteignent plus facilement. Ils s’insinuent alors jusqu’à nos corps organiques, les déstabilisent en brisant l’équilibre et leur fonctionnement. Il nous arrive à tous de constater, à la suite d’un choc, d’un traumatisme, d’un deuil, d’une transition violente, l’apparition de pathologies de tous ordres : cancers, maladies de peau, blocages tendino-musculo-articulaires…

Soins énergétiques

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous le savez, je vous parle souvent des pratiques qui permettent de renouer avec notre vitalité et notre énergie. Celles-ci sont les garantes de notre bien-être et santé, un rempart naturel contre les agressions. Et qui plus est, un rempart qui est en nous ! Alors, il ne tient qu’à nous d’en prendre soin.

Pour cela, il existe de multiples approches qui présentent un socle commun : elles sont holistiques. Cela veut dire que l’être est pris dans sa globalité. Ses différents corps sont considérés comme autant de parties d’un tout qui tend vers l’équilibre et l’harmonie. En d’autres termes, l’approche holistique calque le mode de communication qui est inhérent aux corps énergétiques. En cela, elle suit la nature même de notre être (et la Nature aussi, par la même occasion…!).

Ces pratiques sont souvent définies comme les soins énergétiques. Axés autour de notre monde subtil, ils utilisent l’énergie vitale qui nous entoure, celle de l’univers. Le thérapeute la capte pour la transmettre au consultant : c’est un acte intentionnel et pour cela, d’autant plus fort et vibratoire. L’individu reçoit le soin 🤲🏻 prodigué par celui qui agit en tant que véritable médiateur énergétique.

La naturopathie repose sur l’équilibre de l’alimentation, la pratique d’une activité physique adaptée, la qualité du sommeil et l’équilibre émotionnel. Or, les soins énergétiques dans leur ensemble peuvent contribuer au rééquilibrage de nos émotions. Ils jouent ainsi un rôle essentiel dans ce « carré » fondateur de la naturopathie.

Les réflexothérapies

Les réflexothérapies telles que les massages, la réflexologie plantaire ou la luxopuncture agissent sur des points réflexes. Reliés à des organes et fonctions précis, ils permettent de venir libérer les blocages et dysfonctionnements qui en altèrent le mécanisme.

Le reiki

Le reiki se distingue par un nom qui en dit long : rei veut dire esprit universel, ki veut dire énergie. Cette pratique est apparue au Japon à la fin du 19e siècle et vise à canaliser l’énergie universelle pour la transmettre ensuite au receveur grâce aux mains du maître reiki. Dans ce soin, les mains sont un intermédiaire de l’échange 🔄 énergétique. Le thérapeute les pose sur le receveur et libère les énergies bloquées ou stagnantes. Ce nettoyage énergétique permet d’agir sur la mémoire cellulaire en libérant les schémas, contraintes, failles et blessures du passé.

La sonothérapie

Autre technique intéressante, la sonothérapie 🔔. Elle exploite les vibrations sonores émises par des instruments tels que gongs, bols tibétains ou diapasons thérapeutiques, pour produire des sons dits cohérents. Ces derniers ont la particularité d’entrer en résonance avec les vibrations émises par notre propre organisme. Ils font vibrer tous nos corps et font remonter vécus, expériences, émotions et pensées pour atteindre le cœur même de nos cellules.

« Si l’on accepte que le son est vibration et que nous savons que les vibrations touchent chaque partie de notre être physique, alors nous comprenons que le son est entendu non seulement à travers nos oreilles mais aussi à travers chaque cellule de notre corps. » (Mitchell Gaynor, oncologue et professeur en médecine, auteur de « Le pouvoir guérisseur du son : guérir de maladies potentiellement mortelles, en utilisant le Son, la Voix et la Musique”).

Les techniques respiratoires

La respiration 🌬 est une autre porte d’accès à notre équilibre vibratoire. Elle permet de nous reconnecter à notre rythme naturel tout en oxygénant au mieux nos cellules. En évitant de bloquer le diaphragme nous détendons les premiers chakras et procédons à un nettoyage émotionnel en profondeur. Tous les exercices permettant d’explorer le plein potentiel de la respiration sont bénéfiques. Je pense par exemple à la cohérence cardiaque ou à la respiration nasale et aux séances de bol d’air Jacquier, voire aux séances de yoga qui commencent souvent par des exercices respiratoires (prana).

La naturopathie

Enfin, la naturopathie 🌱et ses multiples approches nous offrent une palette de solutions pour nous reconnecter à notre véritable nature. Que ce soit à travers une alimentation vivante et saine, à travers une hydratation optimale – quantitativement et qualitativement parlant – ou à travers les techniques de purification diverses (jeûnes, cures détox) et le mouvement, la naturopathie nous propose une hygiène de vie à 360° qui tend à nous faire retrouver notre énergie vitale et élever notre taux vibratoire.

Un objectif commun

Les techniques à notre disposition sont nombreuses et variées et c’est très bien ainsi, car non seulement elles révèlent ainsi leur infinie richesse, mais elles permettent aussi à chacun de nous de trouver celle qui lui correspond. En effet, ne l’oublions pas : nous sommes uniques – et cela vaut aussi pour notre énergie vibratoire !

L’objectif 🎯, quant à lui, est commun à l’ensemble d’entre elles : ouvrir notre conscience, développer l’écoute attentive et minutieuse de notre être et adopter la pleine présence à chaque pas dans notre vie pour retrouver bien-être et santé.

Les bienfaits se ressentent tant dans l’organique que dans le mental et l’émotionnel. Les soins énergétiques permettent de dissoudre les tensions, d’apaiser le mental, de retrouver équilibre et vitalité et d’harmoniser les énergies qui nous animent, tout en soutenant nos capacités d’auto-guérison.

En quête de vérité

Finalement, ce cheminement est une véritable quête.

Quête de soi à travers la découverte de nos ressentis, émotions, pensées. Nous (ré)apprenons à écouter 👂🏼nos vibrations pour renouer avec notre véritable nature et notre être profond. Fini le temps des automatismes, de la distanciation et des couches d’acquis ! Nous apprenons à faire et être en conscience – de nos paroles à nos décisions en passant par nos actions quotidiennes, nous revenons à l’essentiel et lui accordons sa juste signification et place.

Et si nous commencions par nous poser les bonnes questions pour nous retrouver ? Qu’est-ce qui nous anime ? Qu’est-ce qui nous fait vibrer, au sens propre comme au sens figuré ?

Les réponses valent le coup car elle nous mettent sur la voie de la vérité. La nôtre, d’abord. Et celle de tout notre environnement 🌍, ensuite.

Sonia Robino

Photos : Designecologist, Pixabay, Rachel Claire, Mikhail Nilov, Naturopathie Noël, Pixabay, Mikhail Nilov, Shvets Production, Mikhail Nilov, Tima Miroshnichenko, Mauro Savoka via Pexels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.